Rechercher

Ne soyez plus dupes …

Devenez plutôt acteur de l’économie d’énergie !


Vous êtes actuellement fortement incités à changer votre chauffage au fuel ou au gaz

pour un chauffage au granulé bois, au bois bûche ou en PAC électrique.

Or, que constate-t-on déjà depuis 2021 : d’une part, une pénurie sur le granulé bois, la

difficulté à trouver du bois bûche, et des périodes de suspension de la fourniture

d’électricité au plus fort de l’hiver comme en Suède en 2021 et d’autre part, des tarifs en

constante augmentation pour toutes les énergies !


En 2022, il manquera environ 40% de granulé bois sur le marché. EDF souhaite reconvertir à la biomasse la centrale électrique à charbon de Cordemais, en Loire-Atlantique pour brûler dès l’hiver 2022 du granulé bois ou de la plaquette bois, ce qui va encore augmenter les tensions sur ce marché.


Cette situation de pénurie existe dans toute l’Europe y compris dans les pays de l’Est. J’ai

ainsi contacté deux producteurs de granulés bois en Roumanie, espérant en acheter pour répondre à la demande de nos clients en Savoie : ils n’ont eux-mêmes pas assez de produits pour leurs clients roumains !

Le prix du granulé bois est déjà le double de l’année dernière et tout le monde n’en aura pas !


Nos propres fournisseurs ne nous garantissent que 70% des volumes que nous avons achetés en 2021.

Le tarif du bois bûche va évoluer vers une hausse sensible, par manque de bucheron d’un côté, et de l’autre, par l’importance des volumes de grumes partant à l’export et revenant en France sous forme de bois valorisé en meuble, en matériau performant pour la construction, voire en cercueil !


La construction des 4 à 5 EPR promis, ainsi que la réduction des taxes prélevées sur les

volumes d’énergies fossiles vendues (TICPE du fioul, gazole, essence et gaz) devront bien

être répercutées sur les tarifs de l’énergie électrique. Selon la commission d'enquête du Sénat, la facture pourrait encore grimper de 100 % d'ici à 2023.


Les tarifs du fioul et du gaz sont durablement impactés à la hausse par la guerre en Ukraine, les années de boycott de la Russie (deuxième producteur mondial de pétrole) et l’épuisement des gisements de pétrole ayant un faible coût de production. Seule une récession mondiale permettra de retrouver temporairement des tarifs de fioul plus bas, comme au début de la première crise Covid en 2020.


Plutôt que d’abandonner votre énergie actuelle, quelle qu’elle soit, pensez à

l’économiser de façon importante et pérenne !

Une solution existe et a déjà été installée chez plus de 1 000 foyers. Elle consiste à récupérer l’énergie thermique solaire sur une partie de la toiture, pour chauffer directement vos radiateurs et en parallèle pour stocker une eau préchauffée dans un ballon, pour l’eau chaude sanitaire. Votre chauffage actuel n’intervenant qu’en appoint en utilisant cette eau préchauffée, en cas de besoin.


Vous pourriez ainsi économiser environ 60% de votre consommation annuelle de

combustible.


Plus de détails sur www.solisart.fr






Cattin Frères souhaite développer ce nouveau service, comprenant la réalisation de la partie administrative (déclaration préalable auprès de la mairie), financière (subventions ADEME, AIDEE, Ma prime rénov et crédit bancaire) et la concrétisation technique en installant cette solution sur votre toiture et dans votre chaufferie, avec l’aide de plombiers en sous-traitance, ou avec une équipe dédiée.


Si vous avez une formation de plombier et que vous souhaitez rejoindre une entreprise qui a le souci de répondre aux besoins de ses clients depuis 1935, n’hésitez pas à vous manifester par mail à l’adresse suivante cattinfreres@wanadoo.fr 

407 vues0 commentaire