Rechercher

Privé et Public impliqués dans le développement durable dans les Bauges

La société Cattin Frères SAS, l’ONF, et la Mairie de Les Déserts se sont associés pour replanter cet automne des arbres dans le Massif des Bauges, plus précisément sur les terrains appartenant à la commune de Les Déserts.


En effet, les conséquences du réchauffement climatique se manifestent en Bauges sous la forme d’un manque de précipitation de l’ordre de 300 mm d’eau sur une moyenne annuelle habituelle de 1500 mm d’eau. Les épicéas sont particulièrement sensibles à ce stress hydrique. Ils s’affaiblissent et les scolytes (petits insectes xylophages – mangeurs de bois) en profitent pour se développer sous l’écorce de l’arbre au droit des échanges de sève. En quelques années, l’arbre dépérit et meurt. Ce sont les squelettes d’arbre, pourtant encore dans la force de l’âge, qui parsèment nos forêts savoyardes.

En suivant les conseils des spécialistes de l’ONF, des essences moins sensibles aux variations climatiques ont été sélectionnées, en tenant compte aussi de la nature des sols. Ainsi ont été plantés, en plusieurs ilots, 150 érables sycomores, 150 érables planes, 100 mélèzes et 500 sapins de Turquie appelés aussi sapins Bornmüller, sur une surface cumulée d’un hectare.


Plants de Sycomore en main, l’équipe de Cattin Frères avec son responsable, M. Bruno Nebout, 5ème à partir de la gauche, M. Mathieu Bourland responsable ONF de la forêt de Les Déserts, M. Régis Dumaz, adjoint à la Mairie de Les Déserts en charge de l’aménagement du territoire et des forêts, M. Emmanuel Ruaz, élu chargé de la communication et du tourisme à la mairie de Les Déserts et deux membres actifs de l’ONF, sur une zone de plantation en bordure de piste à La Féclaz !


Certains ilots ont été implantés en bordure de pistes de ski afin de rétablir l’ombrage propice au maintien de la couverture de neige.

La société Cattin Frères est un distributeur local d’énergie, d’alimentation animale, d’amendement et de boisson, implantée à Lescheraines dans le Massif des Bauges. Conscient que ces activités dans l’énergie présentent un impact pour le changement climatique, Cattin Frères a initié cette démarche locale qui a rencontré l’adhésion, tant de l’ONF, gestionnaire des forêts devant faire face à un besoin de financement important pour reboiser les zones déjà marquées par le réchauffement climatique, que de la Mairie de Les Déserts devant entretenir ses stations de sport d’hiver, en réduisant au mieux l’impact climatique de ces activités touristiques.

Il faut savoir qu’une tonne de gazole produit lors de sa combustion dans un moteur thermique 2,64 tonnes de CO2. La molécule de carbone provient du carburant et les deux molécules d’oxygène proviennent de l’air.


Or, un arbre fixe en moyenne durant sa vie une tonne de CO2. Ainsi les 900 arbres plantés dans les Bauges vont permettre de retenir 900 tonnes de CO2, ce qui est équivalent à deux années d’émission de CO2 de l’ensemble des engins des 4 stations de ski : Aillon le Jeune, Margériaz, La Féclaz et Le Revard.


Une telle action aura permis de neutraliser l’impact climatique de deux années de fonctionnement des dameuses des quatre stations des Bauges !


Par ailleurs, Cattin Frères participe au cofinancement de la production d’électricité au Chili. Cette centrale brûle du méthane provenant d’une grande décharge à ciel ouvert, située en périphérie de la capitale, Santiago. La combustion du méthane produit, certes du CO2, mais le CO2 est 28 fois moins réchauffant pour la planète que le méthane. Ce mécanisme de compensation carbone permet aux entreprises des pays développés de subventionner le transfert de technologies propres vers les pays en voie de développement, et participe à l’amélioration des conditions de vie de ses habitants (fourniture d’électricité à un tarif réduit, création d’emplois qualifiés, réduction de la pollution locale et des risques d’explosion).



77 vues0 commentaire